Art Quantique

Art Quantique

Tout peut être abordé par la fenêtre de l’art car nous sommes créateurs.

L’art quantique c’est l’art dans toutes ses dimensions. La vie est art et l’art est de vivre.

La maîtrise de l’art quantique c’est l’art de ne rien contrôler. C’est un laisser-faire permanent du flux de la vie en moi-même. J’ouvre tous les espaces intérieurs afin qu’il circule librement et m’emmène à ouvrir tous les espaces extérieurs. Je laisse ce flux suivre son cours, ses mouvements.  En cheminant ainsi je ne suis plus en train de créer, je suis créé à chaque instant et ce qui est manifesté sur la toile, par le chant, sur l’instrument ou sous ma plume est du plus pur ouvrage. Il est celui de la vie, de l’être, de l’esprit incarné qui de la source se jette dans l’océan de l’existence.

Ce qui s’écrit, se voit, s’entend, se danse est de l’ordre du plus haut jusqu’à ici dans notre humanité pour s’élever à nouveau vers ce qui est du plus grand. C’est un va et vient sans relâche, libre de toute entrave, exempt de tout formatage, de toute domestication. Un flux et un reflux qui n’a de cesse d’aller et venir s’unissant au point de rencontre pour se désunir avant de revenir à cette fusion ultime d’un instant, unique, car sans cesse renouvelé le flux est toujours nouveau et ce qui s’est rencontré une fois ne peut se rencontrer à nouveau fort de l’alchimie qui s’y est jouée et qui a déjà tout transmuté.

L’art quantique c’est l’art de la transformation infinie. L’art du nouveau et de l’unique.

Il est la jouissance de sentir la vie nous traverser et dans son mouvement permanent,  de me surprendre de l’impermanence de tout ce qui est ici dans l’essence immuable de ce qui est.

Il est la jouissance de nous laisser porter, embarquer par ce courant constant et d’observer la magie de la transmutation dans la matière. Ici rien ne se perd, rien ne meurt, tout se transforme et l’art quantique nous ouvre la voie à cette co-naissance. Il nous montre ce que nous sommes au-delà de qui nous sommes. Il ouvre la voie à ce qui est, à l’émerveillement perdu devant notre nature profonde. Il est une expérience irréversible vers nous-mêmes à goûter encore et encore et encore.

Il est un feu d’artifice de couleurs, de formes de sons, de vibrations qui nous éclatent en plein cœur et nous ouvrent à l’esprit d’être.

L’écrire est de notre joie profonde, de cet amour infini qui est nous.
Le recevoir, le voir est s’ouvrir à cet espace d’amour.